OFFRES D’EMPLOI

OFFRES D’ALTERNANCE


OFFRES DE STAGE


CANDIDATURE SPONTANÉE


 

Conseils
Rédiger son CV
Construction
de son CV
Lettre de motivation
Rédaction de sa lettre
de motivation
préparation de son entretien
Préparation de son
entretien de recrutement
Etapes du recrutement
Les étapes
de recrutement

Construction de son CV

fermer rédiger son CV

Il n’existe pas de modèle de CV type, même s’ils se ressemblent souvent sur la forme. Pour qu’un CV puisse retenir l’attention d’un recruteur, celui-ci doit impérativement être synthétique, clair, simple, facile à lire et attrayant.
Si le secteur de la banque offre une multitude de postes à pourvoir, les aspirants sont nombreux. Votre CV doit se démarquer en établissant un lien logique entre votre projet et vos compétences.
Vous ne savez pas par où commencer ? Nous vous proposons quelques conseils pratiques qui vous permettront de rédiger un CV efficace et de décrocher un entretien pour un emploi au sein du Crédit Agricole.

Pensez aux mots-clés

Il faut avoir en tête que les recruteurs se servent régulièrement de moteurs de recherche pour sélectionner les CV. En plaçant sur ce dernier, les mots « banque », « développement », « haut de gamme » et « clientèle » par exemple, vous augmentez vos chances d’être contacté(e) pour un poste de « Conseiller banque privée ».

Soyez Précis

Ne soyez pas dans l’approximation, préférez la précision, apprenez à vous distinguer avec tact et mesure. Donnez uniquement les informations utiles, pas plus pas moins. Pas plus, pour rester synthétique. Pas moins, pour les éléments qui restent indispensables. Un bon CV réside dans l’art de trouver le juste milieu entre l’excès et le manque.

Privilégiez une écriture percutante

Evitez les répétitions même en décrivant des expériences similaires. Dans le corps de votre CV, préférez les phrases courtes aux phrases longues. Utilisez des « puces » pour le structurer, des verbes et des mots d’action qui vous permettent de rendre votre candidature plus dynamique et qui mettent en valeur votre savoir-faire en lien avec le poste.

Personnalisez votre CV

En fonction de l’offre à laquelle vous répondez ou de la candidature que vous envoyez spontanément à une entreprise, le CV que vous adressez ne doit pas être le même. Pour cela, n’hésitez pas à reprendre certains termes utilisés dans l’annonce et à les intégrer dans votre CV. On conseille ainsi de reprendre une à une les compétences demandées pour le poste auquel vous postulez et de s’assurer qu’elles soient toutes présentes et suffisamment mises en avant au sein de vos expériences, en restant bien sûr conforme à la réalité.

Définissez clairement votre objectif

Ajoutez en titre l’intitulé de poste recherché, ce qui présente l’avantage de permettre au recruteur de comprendre quel est votre profil en un simple coup d’œil. Vous pouvez également préciser dans le titre sur la ligne du dessous la durée de votre expérience dans le secteur ou sur le poste que vous ciblez.

Soignez autant la présentation que le contenu

Il est important de privilégier une mise en page soignée et aérée. Le CV doit faire mouche rapidement. Rien de tel qu’une présentation concise et une mise en page claire et sobre pour en faciliter la lecture et renforcer l’impression positive du recruteur.

Donnez envie d’en savoir plus au cours d’en entretien

Vous n’avez pas besoin d’aller dans le détail sur chaque réalisation. Efforcez-vous d’être clair et concis. Le but de votre CV est de générer suffisamment d’intérêt auprès de votre lectorat pour obtenir un entretien. Ce n’est que lors de ce dernier que vous détaillerez le contenu de votre CV et insisterez sur certains aspects de votre personnalité et de votre parcours professionnel.

Hiérarchisez les informations en rubriques

Un CV doit au minimum comporter 3 rubriques :

  • L’état civil : la première partie du curriculum vitae détaille les éléments de présentation du candidat. Elle répond à la question « qui suis-je ? ». Vous y mettrez obligatoirement votre prénom et votre nom, votre adresse, votre numéro de téléphone personnel et / ou de portable ainsi que votre adresse e-mail.
  • L’expérience professionnelle : il s’agit bien entendu de la rubrique la plus importante, celle que le recruteur va passer au peigne fin. Vous y mettrez :
    • Les dates précises d’entrée et de sortie de vos emplois
    • Les entreprises avec a minima le nom, la domiciliation et le secteur d’activité
    • La fonction occupée. Soyez fidèle à l’intitulé exact de votre poste en évitant les imprécisions
    • Les missions effectuées. Expliquez en quelques mots le type de mission que vous avez mené à bien en commençant par la plus significative. Dans la mesure où cela est pertinent, chiffrez vos activités et citez vos principales réalisations
  • La formation : indiquez votre cursus, vos diplômes avec les dates précises d’obtention et le nom des établissements ainsi que les villes où vous avez suivi vos études. Inutile de remonter jusqu’au Brevet des Collèges, sauf si c’est votre seul diplôme !
Relisez-vous

Cela parait évident et pourtant trop de candidats négligent cette étape indispensable et laissent passer des coquilles ou des fautes d’orthographe ; peu de recruteurs les apprécient…

Rédaction de sa lettre de motivation

Fermer rédiger sa lettre de motivation

La lettre de motivation est le premier contact que vous établissez avec les recruteurs. Prenez le temps de soigner votre rédaction car il peut être un sésame pour obtenir un entretien d’embauche. Si les avis sont partagés sur la question de la lettre de motivation et sur son utilité, il est recommandé de toujours accompagner son CV d’une lettre de motivation car même si sa présence n’est pas indispensable, son absence sera remarquée et pourra vous être préjudiciable.

Gardez en tête son objectif

La lettre n’a pas la même vocation que le CV car elle seule peut indiquer la motivation pour la fonction et l’entreprise. CV et lettre se complètent, se renforcent et agissent en synergie.

Privilégiez une rédaction courte et percutante

15 à 20 lignes suffisent, une page maximum et trois paragraphes. Elle doit être écrite de manière correcte sans faute de syntaxe ni d’orthographe et bien entendu dans un style plus professionnel que purement littéraire. Trouvez le juste milieu entre l’originalité qui risque de déplaire et la banalité forcément inutile.

Soignez votre accroche

Privilégiez une accroche courte et directe qui donnera envie à votre interlocuteur de lire le reste de la lettre. N’hésitez pas à faire preuve d’originalité et évitez les phrases du genre « très intéressé(e) par votre
entreprise …».

Gardez en tête la règle du « VOUS-MOI-NOUS »

VOUS : le premier paragraphe fait référence à la société pour laquelle vous aimeriez travailler. Il permet de montrer que vous êtes vraiment intéressé(e) à collaborer avec cette entreprise et pas une autre. Pour ce faire, vous devez vous renseigner à son sujet afin d’étayer votre argumentation. Toutefois, observez un ton neutre et évitez d’être trop élogieux ou de simplement recopier les chiffres cités sur le site internet.

MOI : dans le second paragraphe de votre lettre, vous devez parler de vous et de votre expérience professionnelle, de vos motivations, des éléments de votre personnalité susceptibles de faire la différence avec les autres candidats, de vos compétences et réussites mises en rapport avec le poste que vous visez. Détaillez les niveaux de responsabilité que vous avez eus, identifiez vos réalisations en lien avec le secteur d’activité et décrivez les tâches que vous avez effectuées lors de vos derniers emplois. N’hésitez pas à reprendre les mots ou expressions utilisés dans l’annonce, ou à privilégier les synonymes de ces termes.

NOUS : dans le troisième paragraphe, montrez à l’entreprise que vous souhaitez mettre vos compétences à son service. Le but est de vous projeter sur ce poste et d’imaginer ce que vous pourriez apporter.

N’oubliez pas de conclure

la formule de conclusion de votre lettre de motivation est aussi à soigner, car il s’agit de la dernière impression laissée au recruteur. Elle doit donner envie à ce dernier de vous contacter pour convenir d’un entretien. Il n’est pas nécessaire d’utiliser des tournures complexes ou alambiquées. Au contraire, il est souhaitable de faire court, simple et efficace.

Relisez-vous

cela parait évident et pourtant trop de candidats négligent cette étape indispensable et laissent passer des coquilles ou des fautes d’orthographe ; peu de recruteurs les apprécient…

Préparation de son entretien de recrutement

fermer préparation de son entretien de recrutement
Préparation de son entretien de recrutement

Suite à une candidature, votre CV et votre lettre de motivation ont été sélectionnés ! Vous avez certes franchi la première étape du processus de recrutement mais il vous faut maintenant convaincre le recruteur lors d’un entretien. L’objectif de ce dernier est d’approfondir les éléments figurants sur votre CV et d’évaluer votre motivation pour le poste proposé. Il est possible que le recruteur soit amené à vous proposer une mise en situation pratique. L’exemple le plus courant est celui de la simulation de vente pour un poste à vocation commerciale.

Documentez-vous

Affinez vos connaissances sur le groupe Crédit Agricole, son organisation et ses activités : les sites internet sont, de ce point de vue, vos meilleurs alliés. Les recruteurs pourront évaluer votre curiosité et votre goût pour l’actualité bancaire et les actions que mène le groupe Crédit Agricole. A l’évidence, ce n’est pas le fait de citer
« par cœur » les chiffres clés qui valorisera votre candidature.

Préparez la présentation orale de votre parcours professionnel

Cohérence et rigueur sont des qualités appréciées et même exigées dans les métiers bancaires. Un discours bien structuré fera bonne impression auprès des recruteurs qui vous recevront, et qui remarqueront votre implication dans la préparation de l’entretien.
A travers le récit de vos différentes expériences, les recruteurs attendent que vous leur décriviez en quoi votre candidature s’inscrit dans une logique de parcours construit et cohérent. Vous l’illustrerez d’exemples concrets, précis et pertinents.

Créez un échange

N’hésitez pas à poser des questions si vous souhaitez disposer de compléments d’informations concernant le poste pour lequel vous êtes candidat(e).

Soyez vous-même

Ne cherchez pas à jouer un rôle. Considérez cet entretien comme une opportunité vous permettant de démontrer votre professionnalisme et votre motivation.

Les étapes de recrutement

Fermer les étapes de recrutement

Avec la volonté commune de préparer l’avenir en intégrant de nouveaux collaborateurs disposant d’un sens marqué de la relation clientèle, les Caisses régionales (Centre Loire, Centre Ouest, Touraine Poitou et Val de France), présentes sur 9 départements et au service de 1.800.000 clients, se sont dotées d’un Centre de recrutement commun, basé à Tours, qui assure la prise en charge du process de recrutement pour les postes CDD, CDI ou d’alternance.

Les étapes du recrutement sont les suivantes :
Dépôt de votre candidature

Déposez vos CV et lettre de motivation sur notre site de recrutement www.ca-centre-recrute.fr en réponse à une annonce ou en candidature spontanée.

Présélection

Votre candidature sera étudiée par un Chargé de recrutement. Si vous êtes présélectionné(e), vous serez alors contacté(e) par le Centre de recrutement qui planifiera avec vous une pré qualification téléphonique ou, pour certains postes, vous invitera à vous rendre sur le site EasyRECrue afin d’y enregistrer un entretien vidéo de motivation.

Entretien avec le Centre de recrutement

Si vous êtes sélectionné(e), vous serez convié(e) à un entretien avec un Chargé de recrutement ou, pour certains postes, à une session collective de recrutement.

  • S’agissant des postes en CDD, le process de recrutement arrive à son terme. Si votre candidature est retenue, une proposition d’embauche pourra alors vous être faite.
  • Pour les postes en CDI, si votre candidature est retenue, après entretien avec le Centre de recrutement, vous serez alors invité(e) à rencontrer un opérationnel et/ou votre futur manager. Dans le cas d’une issue favorable, une proposition d’embauche pourra alors vous être faite.